Qui est Stefania Fornostar?

(VERSIONE IN ITALIANO A SEGUIRE)

Stefania est une vraie « forno star » : elle est la fondatrice du célèbre blog italien « Cardamomo & Co« , elle est aussi l’auteur d’un livre de cuisine et écrit pour plusieurs magazines italiens, à la fois sur papier et en ligne. Elle est surtout une femme merveilleuse, et généreuse! Ce fut un réel plaisir pour moi de lui parler et d’échanger sur la bonne nourriture, la famille, l’amitié, l’Italie et nos défis communs. Merci à elle pour ces beaux moments de partage et pour cette interview!

Chiara: Pourquoi sans gluten ?

Stefania: Manger sans gluten est un must pour moi, pas un choix, ahimé ! La maladie coeliaque a été diagnostiqué pour moi y a 19 ans. Cela a changé ma vie en bien comme en mal. 

Ce changement fut positif, car il m’a permis d’apprendre comment cuisiner, j’ai rencontré beaucoup de gens extraordinaires et cela m’a permis de découvrir ce que j’aimais vraiment faire au fond de moi. Mais il a également été à l’origine de beaucoup de sacrifices, et il m’a amené à être confrontée à des gens qui étaient pas sensibles à mes problèmes et qui la plupart du temps ne montraient aucun type de soutien …

Chiara: Qu’est-ce que c’est Cardamomo & Co?

Stefania: Cardamomo & co est un challenge. Il est mon défi quotidien et pas seulement dans la cuisine. C’est un journal où je partage mes pensées et mes recettes, mais surtout il représente un moyen de dire à voix haute : « Je suis ici et je ne mange pas de mauvaises choses. La plupart du temps je mange beaucoup mieux que d’ autres personnes souffrant de la même maladie que moi. Je mange des choses délicieuses qui ont juste besoin d’être cuisinés différemment. C’est tout ! »

Ce blog a aussi été ma thérapie dans un moment difficile de ma vie. Un compagnon avec qui partager mes sentiments de façon libre et simple, comme si personne d’autre n’allait le lire …

Chiara: Quel est le plat sans gluten que tu aimes le plus manger ?

Stefania: Et bien, je choisirais sans aucun doute l’expérience culinaire que j’ai connue à La Madia restaurant tenu par le chef étoilé Pino Cuttaia, à Licata (Agrigento). J’ai aussi aimé la nourriture sans gluten préparée par le chef Tony Lo Coco, ou au restaurant I Pupi dans Bagheri (Palermo). Toutes ces expériences sont inoubliables. La plupart de ces plats que j’ai aimé étaient naturellement sans gluten et pouvait être appréciés par tout le monde, pas seulement par moi.

Je me souviens aussi à quel point j’ai été heureuse à chaque fois que j’ai trouvé une brioche ou une pizza sans gluten qui avaient le goût d’une brioche ou d’une pizza « authentique. Je me sentais comme si je venais de naître à nouveau ! Ce qui me manque le plus, ce sont tous les aliments que j’avais l’habitude d’aimer manger avant mon diagnostic. Certaines saveurs et consistances me manquent …

Chiara: Sans gluten est …

Stefania: Puis-je le dire? Un frein! À la maison, il n’y a pas de vrai problème pour moi. J’ai appris à cuisiner des plats sans gluten avec des goûts délicieux et je les cuisine pour toute ma famille. Même si je dois recevoir 50 personnes pour le dîner, je cuisine sans gluten pour tout le monde et personne ne s’est jamais plaint, au contraire! La plupart du temps, ils ne réalisent pas qu’ils mangent sans gluten, ils aiment tout simplement. Le problème, c’est quand je sors. Même si aujourd’hui il y a plus d’endroits qui offrent les plats sans gluten, il n’est pas toujours facile de les trouver. Mes amis ne sont parfois pas prêts à sortir avec moi dans des restaurants sans gluten  …

En tant qu’un adulte et en tant que mère, ce n’est pas un gros problème pour moi, mais pour un adolescent comme mon fils, ça peut l’être. A cet âge, les garçons et les filles veulent être comme tout le monde. Ils ne veulent pas se cacher ou dire à haute voix qu’ils ont une maladie et être étiquetés comme «différents». Cette situation peut être vraiment difficile pour eux.

Chiara: Quel est ton prochain challenge ?

Stefania: En fait tous les jours pour moi est un défi, à la fois personnellement et professionnellement.

Mon dernier défi culinaire est le panettone sans gluten. L’année dernière, je l’ ai réussi, il était bon, mais pas encore parfait. Cette année, je veux que ce soit parfait. Le dernier n’était pas aussi bon qu’il pouvait l’être, mais je n’abandonne jamais.

Mon combat est de montrer que les aliments sans gluten sont bons non seulement pour les personnes souffrant de la maladie coeliaque mais pour tout le monde. Ceci est un défi que j’ai commencé il y a 5 ans et je ne l’ai pas encore remporté. Parfois, je pense à renoncer mais je ne le fais jamais. Je peux être bouleversée par certaines situations, mais dans ce cas je ne baisse pas les bras et continue à me battre. Je le fais surtout pour mon fils parce que je veux qu’un jour, il puisse  être en mesure d’avoir une vie «normale».

(Au moment où cette interview a été publiée, Stefania a réussi à faire un excellent panettone sans gluten pour Noël! )

Pour voir quelle grande recette sicilienne Stefania a partagé avec nous, cliquez ici.

Stefania è una vera forno star! Ha fondanto cinque anni fa l’ormai famoso blog « Cardamomo & Co« , ha pubblicato libri di ricette senza glutine (l’ultimo in ristampa), scrive per diverse riviste cartacee e on line, in più è una persona meravigliosa e generosa! Per me è stato un onore e una gioia fare la sua conoscenza, parlare per ore del buon cibo gluten free made in Italy, delle nostre sfide comuni, della famiglia, del valore dell’amicizia e di come ci si rialza quando si cade. Eccovi un poco della Stefania che ho conosciuto nella mia intervista. Grazie Stefania!

Chiara: Perché senza glutine?

Stefania: Senza glutine è un’esigenza, non è una scelta, ahimè. Un incontro fatale 19 anni fa. La celiachia, mi ha cambiato la vita, nel bene e nel male. Senza non avrei mai imparato a cucinare, conosciuto tante persone meravigliose, non avrei capito qual era la mia vera inclinazione. Con significa, però anche tanti sacrifici, tante rinuncia, e ti fa rendere conto anche della pochezza di chi ti sta accanto, che non è capace di empatia, il più delle volte…

Chiara: Che cos’è Cardamomo & Co?

Stefania: Cardamomo & co è una sfida. La mia sfida quotidiana e non soltanto in cucina. Un diario in cui raccogliere pensieri e ricette, ma soprattutto uno strumento per dire: « Io ci sono, e non mangio male, anzi spesso mangio meglio di tanti non celiaci, devo solo cucinarlo (a volte) in maniera differente, tutto qui! »

Ma è stato anche la mia terapia in un momento difficile della mia vita, un compagno a cui affidare i miei sentimenti, in maniera aperta e libera, pensando che fosse solo il mio angolo di sfogo e che nessuno mai o avrebbe letto…

Chiara: Qual è il cibo – dolce o salato- senza glutine più buona che tu abbia mai mangiato?

Stefania: Be’, senza dubbio l’esperienza che ho fatto da Pino Cuttaia, alla Madia, a Licata (Agrigento), chef bistellato o da Tony Lo Coco, da I pupi a Bagheri (Palermo). Quelle sono esperienze che non si possono dimenticare. Piatti non specificamente per celiaci, ma per tutti, quindi anche per me.

Poi è ovvio che la prima volta che ho assaggiato una brioche o una pizza, buone come quelle che ricordavo nella mia vita pre-celiachia, mi è sembrato di rinascere. Perché, volente o nolente, quello che manca ai celiaci è ritrovare certi sapori e soprattutto certe consistenze perdute…

Chiara: Senza glutine è…

Stefania: Posso dirlo? Una rottura! Cioè nella vita di ogni giorno, a casa, non c’è più nessuna differenza. Io, ad esempio, cucino per tutti alla stessa maniera. Anche se ho 50 invitati a casa, mangiamo tutti senza glutine e nessuno se n’è mai accorto. O meglio lamentato.

Però, ancora, fuori casa, è un problema. I locali sensibili stanno aumentando, ma non è sempre facile trovarne uno. E non è nemmeno facile trovare disponibilità, da parte degli amici, ad andare sempre nei pochi posti dedicati…

Per quanto mi riguarda, non è un grande problema, ma per un ragazzino, in piena adolescenza, non è semplice. A quell’età voglio essere tutti uguali, omologarsi, nascondersi, e denunciare una « malattia » che li costringe ad essere diversi, è davvero difficile da mandar giù.

Chiara: Qual’è la tua prossima sfida?

Stefania: In realtà, ogni giorno, intraprendo una nuova sfida, sia personale che sociale.

L’ultima personale è quella che ho intrapreso col panettone. L’anno scorso l’ho fatto ed è venuto buono, ma non perfetto. Quest’anno lo voglio perfetto! L’ultima prova non è andata a buon fine, ma io non mi arrendo.

Quella sociale invece è far comprendere che il cibo senza glutine non è solo per celiaci, ma per tutti, che è buono tanto quanto. Questa è una sfida che è iniziata 5 anni fa e ancora non è stata vinta. A fasi alterne penso di mollare tutto, ma io sono una che si piega, ma non si spezza e, passata la bufera, mi rialzo e continuo, soprattutto perché spero che, in un tempo non lontano, mio figlio possa vivere una vita « normale ».

(Nel frattempo che l’intervista fosse pubblicata, Stefania è riuscita a fare un ottimo panettone gluten free per Natale :))

Cardamomo & Co

www.cardamomoandco.ifood.it
Pour acheter le tout dernier livre de Stefania:
« Metti un celicaco a cena »
Click here

 

 

 

Share

Leave a Reply