LIRE LES ETIQUETTES

Les étiquettes sont le trait-d’union entre nous et les produits que nous achetons tous les jours.

On peut les voir comme des cartes d’identité et savoir bien les lire, ça nous aide aussi à prendre soin de notre santé. Il est important de bien se renseigner sur la provenance d’un produit par exemple.

Les étiquettes nous donnent comme premières informations le nom du produit, bien sur, qui l’a produit, la Date Limite de Consommation (DLC), « à consommer jusqu’au… » ou pour les produits de conservation et les informations de conservation, ceci aussi est important pour bien le préserver.

En tout cas, les informations les plus importantes à regarder et à retenir sont la quantité et la qualité des ingrédients.

Les ingrédients sont toujours écrits en ordre de quantité décroissante.

On vous conseille de choisir les produits avec la liste d’ingrédients la plus courte possible. Eviter toute présence de colorants ou d’arômes artificiels. Les choses les plus simples sont souvent les meilleures.

La qualité est aussi importante à vérifier: préférer par exemple l’huile d’olive extra vierge à l’huile de palme ou à la margarine.

Les allégations « healthy » reportés souvent sur les packaging sont à regarder avec un brin de méfiance. Un exemple classique, c’est le « sans sucre ». Par sucre on entend le saccharose (le sucre blanc) mais si ensuite on lit fructose ou sirop de glucose, le produit contient en effet du sucre et il n’est pas du tout sans!

Bien que depuis le 1er juillet 2007 le règlement CE 1924/2006 régit les allégations portées par les produits alimentaires pour assurer un niveau élevé de protection des consommateurs, il faut parfois un peu se méfier car la limite entre la vérité et la tromperie peut être presque franchie.

Un autre exemple, « pauvre en matières grasses » ne veut pas forcément dire plus pauvre en calories car pour préserver le goût et la texture du produit, il peut y avoir un ajout de sucres. En comparant deux produits, on se rend compte parfois qu’un produit non allégé est meilleur nutritionnellement qu’un produit allégé.

Au final avoir des connaissance de base, simples et pratiques, ça permet de faire nos achats de façon responsable vis-à vis de nous-même et de changer nos habitudes alimentaires pour le mieux 😉

Crédits photo : http://www.unifiedhealthgroup.com/reading-ingredient-labels/

savoir lire les etiquettes
Share

Leave a Reply