JE SUIS VEGETARIEN! ET MOI VEGANE!

Même dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui (bon, nous sommes en 2016 maintenant…) cela peut encore être un défi d’être végétarien ou végane.

Supprimer la viande ou les produits d’origine animale, en fonction du pays où nous vivons, ça peut parfois être compliqué.

Et qu’en est-t-il de ces regards bizarres des personnes autour de nous qui disent : « Et maintenant tu vas manger… quoi ??!!? Tu ne vas pas devenir anémique ?!! » En Italie, c’est souvent le cas 😉 .

Culinairement parlant, certaines recettes sont faciles à adapter pour devenir végétariennes, comme les lasagnes par exemple.

Mais ce qui compte réellement, c’est d’examiner l’aspect nutritionnel de la nourriture que nous mangeons quand nous changeons notre style de vie et nos habitudes.

Un régime végétarien ou végane peut souvent impliquer un manque de protéines, de calcium, de fer, de vitamine B12 et D.

La vitamine B12 peut se trouver seulement dans la nourriture d’origine animale. Si nous devenons végétarien et que nous mangeons encore du fromage et des œufs par exemple, ce qui ne sera pas le cas si nous sommes véganes et ne varions suffisamment pas assez notre alimentation, c’est une chose importante à prendre en compte.

Le fer doit aussi être gardé sous contrôle. En effet, le fer provenant des animaux est plus facile à absorber que celui provenant des légumineuses ou des pois par exemple. Dans le but d’aider notre corps à stocker plus de fer, c’est important de le combiner avec des aliments riches en vitamine C. Les fruits et les végétaux en sont une bonne source. Juste à titre d’exemple : la viande contient 2,5 mg/100g de fer, les lentilles presque 9mg/100g.

Parlons aussi du calcium : nous savons tous combien il est important, surtout pour les femmes, donc si nous sommes végétariens, n’oublions pas de manger des légumes qui en contiennent beaucoup comme le chou, les brocolis, les pois et les légumineuses, les fruits secs et les fruits à coques comme les amandes, le lait et certaines eaux riches en calcium. Pour améliorer son absorption, nous avons besoin de vitamine D. Avant de conseiller de prendre des suppléments, nous vous recommanderions, lorsque le soleil se montre, de vous exposer environ 15 minutes par jour.

Notre seul conseil, comme toujours, est que peu importe l’alimentation que nous choisissons ou que nous sommes obligés de suivre, varions ce que nous mangeons autant que nous le pouvons. Soyons créatifs, amusons nous avec la nourriture que nous mangeons et aimons cuisiner chaque jour.

Share

2 Comments

Leave a Reply