ENFANTS ET MALADIE CEOLIAQUE…

Oh, tu es si petit ??

Est-ce ça va ? Tu as l’air fatigué…

Oh non, tu as la diarrhée… encore !!

Ce sont tous les symptômes qui sont typiques de la maladie cœliaque chez les enfants en particulier.

Mais qu’est-ce que cela signifie pour un enfant d’être diagnostiqué cœliaque ?

Tout dépend de l’âge auquel se manifeste la maladie et auquel est fait ensuite le diagnostic.

Le nouveau-né diagnostiqué si jeune aura moins de problèmes car il n’aura aucun souvenir du goût du gluten.

Si nous prenons un enfant de 5 ou 6 ans et que nous lui disons qu’à partir de demain il ne pourra plus manger de pain, de pizza et de pâtes comme il en avait l’habitude, alors ça devient plus compliqué. A ce moment de sa vie, nous savons qu’un enfant est conscient de l’environnement dans lequel il vit et il commencera à poser des questions sur les choses qu’il ne pourra plus manger. Il pourra commencer à se sentir malade, mal à l’aise, seul et « différent ».

Dire aux enfants qu’ils ne peuvent plus manger certains aliments peut être perçu comme un une grosse contrainte, surtout si on considère que parfois la maladie cœliaque peut se manifester par de petits symptômes qui ne sont pas si évidents, donc pour l’enfant ce sera un peu difficile de comprendre pourquoi il est malade.

Les parents ont un rôle clef et ils doivent expliquer les raisons de la maladie et donner aux enfants de vraies réponses claires. Quand un enfant devient conscient d’une allergie alimentaire, il commencera à l’accepter et à en être responsable.

Bien sûr, c’est facile « sur le papier », nous le savons, c’est pourquoi c’est très important que les parents montrent à leurs enfants qu’il y a encore de nombreux bons aliments qui peuvent être appréciés et partagés !

Un autre rôle important est celui des professeurs à l’école, et des amis.

Tout le monde doit connaître la maladie cœliaque afin d’aider l’enfant pour que la transition d’une alimentation à une autre se fasse de manière douce, sans qu’il se sente exclu ou « différent » des autres enfants.

Les parents doivent être vigilants.

Quand l’enfant commence à grandir il passera plus de temps dehors, cela signifie qu’il ira au restaurant, à des soirées, des voyages, des pizzerias… L’enfant doit être conscient de ses problèmes de santé pour être prudent et en prendre soin avant tout.

La société a aussi un rôle clef sur cela et c’est pourquoi Baci di Dama a été créé. Vivre sans gluten avec l’objectif de répandre l’idée que la nourriture sans gluten est bonne, peut être mangée, partagée et appréciée par tout le monde, autant par les personnes souffrant de la maladie cœliaque que par les autres.

Notre enfant doit devenir un adulte confiant et c’est pour cela que nous avons besoin de l’aider à comprendre clairement comment gérer la situation et surtout lui montrer qu’il peut toujours s’amuser avec d’autres personnes et apprécier la nourriture qu’il mange.

Le soutien et l’amour de la famille sont les meilleurs des choses.

Share

Leave a Reply