LES ALIMENTS QUI SONT SUPER

Le terme superaliment (« superfood » en anglais) est devenu très populaire ces temps-ci, surtout quand nous parlons de nutrition et de santé.

Fondamentalement/initialement, les gens disent qu’un aliment est un superaliment quand il a des effets positifs sur notre corps.

Chaque jour, que ce soit sur internet ou dans un magazine, un nouveau superaliment apparaît, qui est capable d’aider à guérir d’une maladie ou d’empêcher le vieillissement… un jour c’est la myrtille, un autre c’est le citron, puis le chocolat, etc…

L’Oxford English Dictionary définit un superaliment comme « un aliment riche en nutriments, considéré comme particulièrement bénéfique en termes de santé et de bien-être ».

Nous devons être prudents concernant ce que disent les médias : c’est toujours mieux de se renseigner et de chercher plus de preuves avec des sources scientifiques sûres.

La myrtille par exemple est un des superaliments le plus reconnu : suite à des recherches scientifiques sur des souris, il a été dit qu’une forte concentration en antioxydants aidait à prévenir le cancer du côlon et la perte de mémoire.

Les grenades sont aussi riches en précieux antioxydants : des recherches montrent qu’ils nous aident à abaisser la pression artérielle et le stress oxydatif qui est à l’origine de nombreuses maladies cardiovasculaires.

Le cacao, surtout si il est consommé non transformé, est capable d’abaisser la pression artérielle et grâce à ses flavonoïdes, il contribue aussi au maintien de l’élasticité des vaisseaux sanguins.

Le saumon est considéré comme un superaliment aussi : il est riche en oméga 3 qui nous aident à prévenir les problèmes cardiovasculaires et réduisent les douleurs articulaires.

Tous les superaliments riches en antioxydants peuvent être mangés crus ou cuits à basses températures afin de ne pas dégrader les molécules antioxydantes et donc de préserver leurs précieuses propriétés.

Pour cette même raison, il est recommandé de ne pas les exposer au soleil ou à une quelconque source de lumière. Si vous optez pour un jus de grenade par exemple, c’est mieux de le boire immédiatement ! Lorsque vous achetez un superaliment, il est préférable de le consommer dès que possible.

Si des superaliments ont parcouru 5000 km par exemple, nous ne savons pas combien d’antioxydants ils ont perdus durant le trajet… !

C’est toujours mieux de choisir des produits locaux, frais et de saison.

Une autre chose importante à garder en mémoire est que lorsque l’on veut tester les effets de molécules sur la santé ou sur certaines pathologies, les premiers tests sont réalisés sur des cellules, puis sur des animaux (souvent sur des souris) avec des doses élevées de chaque substance, dans un premier temps. Cela ne doit pas dire que nous devons consommer autant de superaliments que nous pouvons pour avoir les mêmes effets.

Share

Leave a Reply