LES GRAISSES, C’EST BON?

Quand nous disons le mot « gras », la plupart des gens sont horrifiés : Moi ??!! Noooon… Je mange uniquement des légumes vapeur !

Lorsque nous parlons d’huile de palme, nous sommes très facilement effrayés aussi.

Mais que savons-nous vraiment des graisses ?

Nous devons prendre en compte le fait que les graisses ne sont pas toutes les mêmes.

Certains gras sont importants pour notre santé et nous devons les consommer tout comme les protéines et les glucides.

Les nutritionnistes recommandent de consommer des graisses à la hauteur de 25/30% de notre apport journalier en kilocalories.

Les lipides sont importants puisqu’ils apportent des acides gras, qui nous fournissent de l’énergie, nous aident à protéger nos organes des traumatismes et grâce à eux nous sommes capables d’absorber certaines vitamines comme la vitamine A.

En bref, nous pouvons dire adieu à l’absorption des vitamines des carottes si nous ne mettons pas un peu de matières grasses dedans 😉 .

L’important c’est de ne pas exagérer. Manger trop gras peut amener à l’obésité et favorise l’apparition de maladies cardiovasculaires.

Peu importe de quels gras nous parlons, tous correspondent à 9 kcal/g mais la qualité des kilocalories change beaucoup. Les gras sont faits d’acides gras qui peuvent être catégorisés comme suit :

– les acides gras saturés : connus sous le nom de « mauvais » acides gras, qui peuvent augmenter le cholestérol et peuvent augmenter le risque d’apparition de maladies cardiovasculaires. Ils peuvent être trouvés dans le fromage, les viandes grasses et les huiles tropicales comme l’huile de palme ou de noix de coco. Nous conseillons de modérer notre consommation de ces graisses à 10% de nos apports en kilocalories quotidiens. « L’abominable » huile de palme n’est pas à fuir comme la peste (!), nous devons juste être attentifs et apprendre à lire les étiquettes car elle peut être trouvée dans beaucoup de produits sur le marché aujourd’hui.

– les acides gras insaturés : ce sont les « bons » acides gras qui protègent notre cœur notamment. Ils peuvent être trouvés dans le poisson, les graines (comme celles de lin, de sésame, de chanvre…), les fruits secs oléagineux et l’huile d’olive.

– les acides gras trans ou hydrogénés peuvent être trouvés dans les beurres végétaux comme la margarine et sont aussi mauvais que les acides gras saturés.

Quelques conseils importants :

  • Vérifier les matières grasses que nous utilisons pour cuisiner et assaisonner nos plats.
  • Privilégier la qualité à la quantité.
  • Diminuer l’utilisation de graisses animales comme le beurre ou le lard.
  • Préférer les graisses végétales comme l’huile d’olive vierge extra, surtout pour la cuisson
  • Dernier point mais non des moindres, une « règle d’or » chez Baci di Dama : varier ce que l’on mange autant que nous le pouvons !
Share

Leave a Reply